Toronto, capitale de l’Ontario et plus grande ville du Canada, est une métropole dynamique où la Division de l’urbanisme contribue grandement à façonner l’avenir de la ville par la gestion de sa croissance et de sa forme physique.

La Division étudie et traite aussi les demandes d’approbation de projets d’aménagement du point de vue de la planification communautaire et du design urbain. Elle recueille les commentaires du public et mène des études dans le but d’élaborer et d’examiner des plans, des règlements et des projets qui protègent et améliorent l’environnement urbain. Elle se charge notamment d’appuyer et de guider le Conseil municipal pour que les efforts de croissance correspondent aux aspirations des Torontois quant aux types de communautés et de quartiers désirés dans leur ville.

LE DÉFI

La visibilité des services SIG dépend souvent des cartes, des tableaux de bord et d’autres applications auxquels leurs clients ont accès. Mais dans les coulisses, les attentes sont élevées quant à la qualité des données qui les alimentent. Les organisations doivent donc diviser leurs investissements de temps et d’argent entre ces deux éléments complémentaires, et Brandon ne fait pas exception à la règle.

L’équipe de graphisme et de visualisation de la Division de l’urbanisme a décidé de concevoir un outil d’automatisation qui peut produire des cartes pour les rapports utilisés dans le cadre du processus d’examen des projets d’aménagement du conseil communautaire. Cette proposition s’inscrit dans la priorité stratégique de modernisation de la Ville, et favorise aussi l’innovation technologique et les transactions sans papier.

La production de ces rapports, qui représente environ 60 % de la charge de travail du groupe, consiste à créer manuellement des cartes à l’aide de l’application ArcMap. Cette corvée répétitive empêche les analystes du groupe de se consacrer à d’autres tâches plus productives, comme les études d’urbanisme, les graphiques de preuve et la modélisation tridimensionnelle. Pour cette raison, Valen Lau, superviseur de l’équipe, a fait appel à Consortech pour l’aider à atteindre cet objectif de modernisation avec un projet d’automatisation.

LA SOLUTION FOURNIE

Pour aller de l’avant avec ce projet, M. Lau et l’expert-conseil de Consortech ont choisi d’utiliser FME pour la configuration, la conception cartographique, le flux de travail et la gestion des fichiers. L’élément déclencheur du projet est l’ajout de la fonction de création de fichiers PDF modifiables dans FME, qui permet de lire différents formats pour produire des cartes en format PDF. Dans ce cas, on a intégré au rapport la carte-index, la carte de localisation, le plan officiel d’utilisation du sol et les données des règlements de zonage actuel et passé (voir un exemple de rapport).

Comme FME peut lire différents formats de fichiers, on a pu regrouper, filtrer et couper des données du système d’information géographique (SIG) de la Ville, des fichiers AutoCAD, des données Excel et des éléments vectoriels et texte sur la carte. L’outil de transformation PDFPageFormatter s’est avéré essentiel pour créer la carte, tout comme le plugiciel MapTextLabeller de Safe Software, qui a servi à manipuler et à organiser le texte sur la carte.

Par ailleurs, le projet a permis à l’équipe de repousser les limites de FME pour produire des éléments cartographiques – dans ce cas, en format PDF – et de découvrir ce qui lui sera le plus utile en vue des prochains projets de modernisation.

LA VALEUR APPORTÉE

Le projet d’automatisation avec FME a grandement amélioré la productivité de l’équipe de M. Lau qui, au lieu de passer des heures à produire des cartes manuellement, peut désormais générer les graphiques des rapports en un tournemain. Les membres de l’équipe n’ont plus qu’à faire une inspection visuelle rapide pour confirmer que les graphiques et les cartes peuvent être envoyés aux clients.

Le temps économisé permet à l’équipe de se consacrer à des tâches plus productives, et les délais de production réduits assurent une plus grande satisfaction globale des intervenants de la Ville.

 

Grâce à Consortech, le projet de modernisation de cartes des rapports a grandement aidé notre organisation, non seulement en améliorant la productivité de notre équipe, mais aussi en ouvrant la porte à d’autres formes d’automatisation du travail, comme la production automatique de cartes pour les rapports sur le patrimoine et l’exploration des flux de travail pour la modélisation 3D des terrains.

Valen Lau

Superviseur, Unité de graphisme et de visualisation, Ville de Toronto