Peterborough est une ville située sur la rivière Otonabee dans le centre de l’Ontario avec une population de plus de 85 000 habitants. La ville utilise un SIG pour gérer et mettre à jour les informations sur les propriétés, suivre ses actifs et aider à planifier et à prendre des décisions importantes en fonction de la localisation et des données géospatiales. L’équipe SIG offre aux résidents, aux visiteurs et aux entreprises un moyen de trouver et d’afficher facilement des informations grâce à l’utilisation de cartes et de technologies de cartographie.

Pour mener à bien sa mission, l’une des techniques utilisées par la division de la géomatique de la ville est le géocodage. Celle-ci est utilisée pour maintenir des données précises sur les adresses, les axes routiers et les points d’intérêt. Dans l’environnement ArcGIS, le géocodage est effectué à l’aide des services de localisateur d’adresses (address locator). À Peterborough, cinq services de localisateurs d’adresses sont configurés pour des objectifs ou des applications spécifiques :

  • Peterborough Locator WGS pour la recherche d’adresse de type Google dans les applications externes (web Mercator coordinates) ;
  • Peterborough Locator pour la recherche d’adresse dans les applications internes en coordonnées locales ;
  • Intersection Only Locators pour rechercher par intersection dans l’application Geocortex ;
  • Cityworks Locator pour rechercher avec précision l’emplacement des demandes de service et des bons de travail ;
  • One Call Locator pour vérifier avec précision si des demandes de localisation de type One Call sont requises à une adresse ou à une intersection.

Les localisateurs d’adresses sont conçus et intégrés dans les applications de cartographie Web de la ville afin que les employés, les citoyens et les parties prenantes puissent faire des recherches d’adresses, d’intersections et de points d’intérêt à partir des données de la ville. Cette méthode permet d’obtenir un emplacement plus précis et à jour que si la recherche avait été effectuée à partir de Google par exemple.

LE DÉFI

Au départ, un technicien SIG devait, environ une fois par mois, lancer une série de scripts développés dans l’environnement ArcGIS sur ModelBuilder pour mettre à jour tous les géocodeurs, puis publier manuellement les informations sur l’ArcGIS Portal. Compte tenu de l’importance des informations issues du géocodage, l’équipe SIG a souhaité automatiser ce processus manuel qui, en plus de s’avérer une tâche répétitive et complexe, était parfois oublié.

Pour obtenir ces résultats, il était nécessaire de pouvoir lancer le traitement à la demande lorsque des changements (adresses, routes, points d’intérêt) étaient effectués dans la base de données centrale. De plus, pour éviter d’éventuels oublis, il a fallu ajouter un lancement automatisé selon un horaire prédéterminé afin de garantir aux différents employés et intervenants de la ville une information constamment à jour.

LA SOLUTION FOURNIE

Lors d’une discussion entre le client et le consultant de Consortech, il a été décidé d’automatiser le processus de mise à jour des géocodeurs en transférant les scripts existants vers la plateforme FME. Pour ce faire, nous avons utilisé une fonctionnalité de l’outil ModelBuilder pour exporter les processus d’origine vers des scripts Python.

Ceux-ci ont ensuite été traités par les Transformers « PythonCaller » de FME afin de créer un processus unique (Workspace FME) intégrant l’ancienne séquence nécessaire à la mise à jour des cinq localisateurs d’adresses. Une fois cette étape terminée, nous avons ajusté les chemins depuis les sources de données ainsi que ceux vers les destinations.

Pour le lancement selon un calendrier prédéterminé, il a été convenu de déployer le nouveau processus sur FME Server en ajustant les scripts Python afin que tous les outils ArcGIS nécessaires soient accessibles sur le serveur sur lequel l’application FME Server est installée. Consortech a relevé ce défi en effectuant une série de tests soigneusement planifiés et en mettant en place des mécanismes de communication réguliers avec le client pour s’assurer que l’ensemble de la solution soit entièrement fonctionnelle et intégrée à l’environnement ArcGIS de Peterborough.

LA VALEUR APPORTÉE

Au départ, tout ce processus était entièrement réalisé par une série d’opérations manuelles. Avec l’aide de Consortech et des outils inclus dans les plateformes ArcGIS et FME, un technicien SIG peut désormais déclencher le nouveau processus avec un seul bouton lorsque des modifications sont apportées dans la base de données centrale. De plus, un lancement automatisé selon un calendrier prédéterminé évite des oublis malheureux.

En conséquence, l’équipe SIG économise une heure et quelques maux de tête par opération, tandis que la communauté de Peterborough reçoit des informations constamment mises à jour pour prendre des décisions éclairées.

 

Je dirais que l’ancien processus n’était pas fait trop souvent parce qu’il était long et complexe. Grâce à Consortech, le nouveau est simple à exécuter, garantit l’intégrité des données et élimine les erreurs manuelles. Cela m’a fait gagner du temps pour que je puisse travailler sur d’autres projets. Il est agréable de travailler avec le personnel de Consortech et j’ai hâte de travailler avec eux à nouveau pour automatiser davantage de tâches SIG.

Charmalee Sandanayake

Analyste de données spatiales, Ville de Peterborough