Accueil/Blogue /Les entrepreneurs généraux et le BIM : Peur d'avoir peur ?

Les entrepreneurs généraux et le BIM : Peur d'avoir peur ?

Lorsque nous rencontrons des entrepreneurs généraux, les premières discussions que nous avons tournent souvent autour des concepts de base du BIM. Qu’est-ce que c’est? Qu’est-ce que ça mange en hiver? Une fois les bases bien établies et le concept assimilé, nous pouvons commencer à entrevoir les utilisations possibles du BIM pour l’entrepreneur... et c’est précisément à ce moment que je commence à percevoir une lueur de peur envahir mon client potentiel.

Et si « mon monde » n’embarquait pas?

« Mais, qu’arrive-t-il si mes professionnels ne me fournissent pas les modèles? » Ou encore : « Mais, qu’arrive-t-il si mes sous-traitants ne veulent pas consulter les modèles? » Et enfin : « Mais, qu’arrive-t-il si je n’ai pas d’accès internet au chantier? » Règle de base : si l’entrepreneur ne cherche qu’à trouver les lacunes du BIM avant même de considérer les possibilités d’amélioration des processus d’affaires de son entreprise, il n’est simplement pas prêt. Rien n’est parfait. Le BIM nécessite un investissement, c’est certain. Un investissement en temps et en argent, mais aussi une volonté d’aller de l’avant et de changer les choses. Vous serez alors ambassadeur de ce changement, chargé de coordonner vos intervenants. Soyez le changement que vous voulez voir!

Et si je n’étais pas à la hauteur… technologiquement?

Lorsque je présente le BIM et des modèles 3D à des entrepreneurs généraux ou spécialisés, j’ai souvent l’impression d’être une représentante de magasin d’électronique en train de parler des avantages d’un processeur i7 à une grand-mère de 80 ans. Même une fois le client convaincu que le BIM peut l’aider dans son quotidien, il faut souvent gérer sa peur d’être incompétent face aux technologies. Et c’est à ce moment que la confiance en son consultant BIM est cruciale.

Et si, en fin de compte, je ne faisais pas du « vrai » BIM?

La solution : un projet pilote. Il faut réellement y aller étape par étape avec bien des gens. Atteignez un ou deux objectifs par projet, et tirez des leçons des premiers projets BIM que vous réalisez. Si vous avez des objectifs réalistes par rapport à vos échéanciers, à vos budgets et à l’ampleur de vos projets, tout devrait bien aller! Et, surtout, ne laissez personne vous dire que vous ne faites pas du « vrai » BIM.

Besoin d’un coup de main pour réaliser votre premier projet BIM?

Demandez à un consultant de vous présenter notre plan de gestion BIM.

Par Marie-Pierre Lebel

Experte-conseil en BIM

icon-info-gros
Envie d'en savoir plus ?
Envoyer par courrielImprimer
AutodeskSafe SoftwareCodebook

Partenaires

Autodesk
Consortech
6300 Auteuil. Bureau 505
Brossard (Québec)
J4Z 3P2  Canada
Sans frais
1 888 276-0543
Suivez-nous sur LinkedIn
ConsortechGroupe d'intérêt ETLGroupe d'intérêt BâtimentGroupe d'intérêt Infra