Accueil/Blogue /La planification : la clé du succès pour la détection des interférences

La planification : la clé du succès pour la détection des interférences

On entend souvent parler de détection d’interférences comme d’une simple fonctionnalité qu’on retrouve dans un logiciel de modélisation 3D. La détection des interférences devrait plutôt être vue comme un processus de travail. Être en mesure de voir et de rapporter les problèmes dès l’étape de la conception vous permet de mieux vous coordonner avec les autres disciplines et d’assurer un projet de meilleure qualité une fois au chantier. Beaucoup de professionnels de la conception sous-estiment toutefois le travail sous-jacent à l’émission de rapports de détection d’interférences et négligent l’aspect planification de ce processus. Voici quelques aspects que vous devriez considérer la prochaine fois que vous vous mettrez à la tâche :

Planifier votre détection des interférences au rythme de votre projet

Pour réaliser une détection d’interférences efficace, il faut s’assurer de coordonner l’émission des rapports avec l’avancement du projet de conception. On évite ainsi de se retrouver avec un rapport contenant des milliers de lignes inutiles. Par exemple, il n’est pas pertinent de commencer à produire un rapport de conflits entre la ventilation et les luminaires si l’ingénieur électrique n’a pas encore terminé son concept d’éclairage. Il en va de même pour la détection de conflits entre les poutres de l’architecte et la mécanique : mieux vaut attendre le modèle de l’ingénieur avant de commencer la coordination 3D.

Établir le niveau de détail des rapports

La question du timing est donc primordiale, tout comme le niveau de détail atteint dans la modélisation de chaque système analysé. Il faut simplement établir une planification réaliste, basée sur l’échéancier de modélisation des professionnels. Le travail peut être segmenté par secteur, par système ou par fichier tout dépendant du contexte. Il est normalement suggéré de procéder par étapes, en validant les systèmes les uns par rapport aux autres, dès qu’une première passe de coordination aura été effectuée dans le logiciel de modélisation par les professionnels.

Un problème : une solution!

Pour chaque type d’interférences, il faut assigner un responsable de la résolution. C’est le principe à la base de la gestion de projet. Si personne n’est désigné à la résolution d’une problématique, celle-ci ne se règlera jamais et entrainera des coûts additionnels lorsqu’elle sera ultimement détectée au chantier. Par exemple, il est normalement entendu que si une interférence est décelée entre la structure et la ventilation, ce sera l’ingénieur qui sera responsable de résoudre la problématique de coordination, ou du moins d’assurer le suivi avec l’ingénieur en structure dans l’éventualité où un changement de conception est nécessaire.

Quels produits utiliser?

Le choix des logiciels de détections dépend grandement de vos besoins. Un modélisateur Revit peut à priori réaliser des détections d’interférence à même l’interface de Revit. Il sera toutefois limité quant à la sélection d’interférences des objets à analyser. Par exemple, il ne pourra faire de détection d’interférences à partir de plusieurs modèles liés à la fois, ou encore il ne pourra pas valider les conflits avec des équipements importés en format AutoCAD 3D.

Pour un entrepreneur général ou un gestionnaire de projet, il est clair qu’une seule solution comme Navisworks Manage est beaucoup plus performante, car elle permet une meilleure ségrégation du modèle lors de la création des multiples tests de collisions basées sur des paramètres ou des noms de systèmes par exemple. D’autres solutions comme BIM 360 Glue permettent de détecter des conflits à même les services infonuagiques.

Rappelez-vous qu’il est nécessaire de bien planifier la détection des interférences et de l’inclure dans les jalons du projet. Dans un projet BIM, la détection des interférences devient un livrable au même titre que les plans et devis, il faut donc en prendre conscience très tôt dans le projet pour en tirer avantage.

Besoin d’intégrer la détection des interférences à votre processus de conception? Contactez un expert!

Par Marie-Pierre Lebel

Coordonnatrice BIM

icon-info-gros
Envie d'en savoir plus ?
Envoyer par courrielImprimer
AutodeskSafe SoftwareCodebook

Partenaires

Autodesk
Consortech
6300 Auteuil. Bureau 505
Brossard (Québec)
J4Z 3P2  Canada
Sans frais
1 888 276-0543
Suivez-nous sur LinkedIn
ConsortechGroupe d'intérêt ETLGroupe d'intérêt BâtimentGroupe d'intérêt Infra